lundi 20 avril 2015

'Atelier mix dans le Noir' à l'ISTC avec l'AVH Lille

Mardi dernier, les étudiants de 1ère année de l'ISTC nous ont proposé d'organiser avec l'AVH comité de Lille un atelier dans le noir mixant étudiants voyants et membres déficients visuels de l'AVH Lille.

Une belle occasion de faire découvrir par le toucher les premiers monuments de Lille imprimés en 3D ! 


 Des bandeaux ont permis de cacher les yeux des participants pour recréer des conditions d'obscurité.

Pour les voyants, cet atelier permet d'appréhender la découverte d'objets et de concepts par le biais des doigts, de prendre conscience d'une nouvelle manière de percevoir le monde et ainsi de "Toucher pour changer de regard" sur la déficience visuelle et sur sa ville : "découvrir les monuments de Lille comme on les a jamais touchés" !

Pour les non et malvoyants, l'atelier permet de découvrir et d'apprendre de nouvelles choses grâce à la représentation physique du monde qui nous entoure : "découvrir la ville comme on la jamais vue !" ou de se rappeler des souvenirs pour ceux qui avaient, par le passé, déjà vu. 

L'atelier permet surtout de créer les conditions et l'environnement favorable à la communication entre le monde visible et invisible entre "bien-voyants" (bien souvent "mal-touchants") et "mal-voyants" (bien souvent "bien-touchants") ! En effet, lors de l'activité, chacun peut enrichir la perception de l'autre par un partage d'expérience et de sensation tactile et pour un enrichissement mutuel : on a besoin d'être tous ensemble pour voir mieux, voir la globalité de l'objet qui devient prétexte à la mise en relation et facteur d'une meilleure inclusion.


On permet aussi d'inverser le handicap : les personnes non-voyantes arrivent à faire percevoir aux personnes voyantes des choses ou les détails d'un objet qui n'auraient jamais pu être perçus à l'oeil nu grâce au développement par certains d'une ultra-sensibilité par le toucher. Ce nouveau langage permet aux non-voyants, mal voyants et voyants de partager la même expérience.

Toucher et se laisser toucher !
En réalité, "nous sommes tous aveugles d'une façon ou d'une autre, à certaines réalités. Nous ne voyons pas avec les yeux mais avec notre cerveau. C'est une invitation à changer son regard sur le handicap et sur le monde."


Les retours ont été très positifs que ce soient de la part des étudiants ou de la part des personnes déficientes visuelles : "cela m'a appris des choses", "on sentait bien les détails", "c'était très intéressant et sympathique" même si "cela demande un temps d'adaptation et de concentration important." 

Merci à Margaux et à toute l'équipe d'étudiants de l'ISTC ainsi qu'à l'AVH Lille pour l'organisation de cet atelier dans le noir à réitérer ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire