mardi 11 novembre 2014

Atelier sur la malvoyance avec Valérie

Lundi 3 novembre dernier a été une journée riche en découvertes pour les 6 étudiants de l'Iteem qui travaillent avec nous sur le projet "Toucher pour voir".

Grâce à Valérie, une amie et ambassadrice de notre projet, nous avons participé à un atelier sur les différents types de malvoyance grâce à différentes lunettes de simulation permettant de reproduire les différents effets sur la vision. 


"La rencontre avec Valérie nous a permis de nous impliquer encore un peu plus dans un projet qui nous tient tous à cœur depuis le 1er jour." Marc-Alexandre

L'oeil est constitué de cônes au centre et de bâtonnets à la périphérie. Les bâtonnets perçoivent la luminosité, les mouvements, la vision périphérique ; quand il y a une déficience de l'extérieur vers l'intérieur de l'oeil : on parle de vue tubulaire.  

"Beaucoup d'émotions durant la rencontre avec Valérie, on ne se rend pas forcément compte de l'importance de la vue au quotidien jusqu'à ce qu'on en soit privé !" Margot


"J'ai trouvée la rencontre avec Valérie intéressante. Je trouve que de se rendre compte de la vie des malvoyants, nous sensibilise encore plus au projet !" Aurore

Les bâtonnets nourrissent aussi les cônes qui permettent en autre de lire et de percevoir les couleurs ; quand il y a une déficience de l'intérieur vers l'extérieur de l'oeil : on parle de vue périphérique


"Enrichissant et stimulant, ce sont les deux mots qui peuvent caractériser au mieux cette journée. La rencontre avec Valérie a permis de se rendre compte de la réalité de la vie d'un malvoyant ou d'un aveugle et de mieux comprendre les enjeux du projet. Nous allons vers le concret du projet et c'est très intéressant." Agathe 


"Rencontrer Valérie fut pour moi le premier contact avec cet handicap que l'on appréhende pas forcément dans notre vie de tous les jours. Ce fut touchant de l'entendre parler, de nous sensibiliser à cet handicap, de nous expliquer qu'il fallait des choses simples et accessibles, c'est le mot que j'ai retenu lors de cet entretien : Rendre accessible." Pierre

Nous avons testé des lunettes avec différents niveaux d'acuité : 1/10e, 1/20e, 1/50e puis d'autres simulant les effets d'un AVC sur la vue ou de la cataracte.
L'ordinateur de Valérie : une plage braille associé à un clavier Perkins
"Rencontrer Valérie fut pour moi une réelle expérience de sensibilisation sur cet handicap. Nous avons pu appréhender les difficultés du quotidien liées à la malvoyance et découvrir les outils qui tentent de pallier à celle-ci." Alexandre 


La sensibilisation est le premier pas pour mieux comprendre les problématiques des personnes en situation de handicap visuel afin de trouver ensemble des solutions innovantes pour améliorer leur quotidien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire